Apprenez à re-greffer un oranger !

Lors de notre visite dans le domaine de Vincenzo Vacante, entre Lentini et Catane, nous avons assisté au re-greffage d’un oranger mal en point, colonisé par une énorme fourmilière. Matériel nécessaire : tronçonneuse, greffoir bien affûté… et un ouvrier agricole très  expérimenté. Difficulté : moyenne… Comme nous dit Vincenzo : « Cela paraît simple, mais… »  (in italiano : innestare, greffer ; portinnesta, porte-greffe).

À savoir : les orangers sont toujours greffés sur des porte-greffe d’orange amère; quand la greffe prend, il faut veiller à retirer les pousses d’orange amère qui pourraient apparaître…

L’opération tout en images : glisser la souris pour faire apparaître (un peu) chaque légende ou cliquez pour passer en mode diaporama.