Fico d’India (figue de barbarie)

250px-Opuntia16_filteredAppelez-le  cactus si vous voulez, mais le figuier de barbarie est un arbre et ses « raquettes » ne sont pas des feuilles, mais les éléments de son tronc.

La technique agricole de la scozzolatura consiste à retirer en mai-juin les fleurs de la première floraison. Cela conduit le figuier à produire une seconde floraison, plus abondante et plus tardive. On distingue alors les fruits de dimension réduite qui mûrissent en août de ceux – plus gros, plus goûteux et appelés bastardoni – qui mûrissent à l’automne.  Les travaux agricoles sur le figuier de barbarie nécessitent un équipement conséquent :  blousons et gants de cuir pour se prémunir des nombreuses épines.

Opuntia_ficus-indica_fruit9

Les plus grosses épines sont retirées de chaque fruit avant commercialisation, mais il en reste de plus petites et plus fourbes : ne prenez le fruit à mains nues qu’avec grande précaution !

 

ficoCliquez l’image ci-contre et vous découvrirez plusieurs vidéos de Michele sur l’art de « décortiquer » la figue de barbarie – en trois petits films : méthode « avisée », « téméraire » et « parcimonieuse »…